Chirurgie : mastectomie totale ou partielle

Le traitement du cancer du sein le plus recommandé est la mastectomie totale ou partielle. Il existe deux types de mastectomie : 

  • Mastectomie partielle (aussi appelée tumorectomie, chirurgie mammaire conservatrice, biopsie excisionnelle ou quadrantectomie) ;

Ou

  • mastectomie totale (ablation totale du sein) (aussi appelée mastectomie radicale modifiée)

La plupart des patientes subissent cette chirurgie qui consiste à éliminer les cellules cancéreuses et obtenir des marges de résection claires. Pour maximiser les chances de retirer toutes les cellules cancéreuses, le chirurgien enlève un peu de tissu autour de la tumeur. Ce tissu est analysé pour vérifier s’il y a présence de cellules cancéreuses. Une absence de cellules cancéreuses est signe qu’elles ont toutes été enlevées et indique un bon pronostic. Pendant la mastectomie complète ou la mastectomie partielle, les chirurgiens vérifient aussi si la maladie s’est propagée dans les ganglions à l’aide d’une biopsie du ganglion sentinelle ou un évidement ganglionnaire axillaire)

Dans la mesure du possible, les chirurgiens tentent de conserver le sein en privilégiant la tumorectomie. La chirurgie peut être faite en combinaison avec un traitement néoadjuvant pour diminuer la taille d’une grosse tumeur mammaire ou un traitement adjuvant pour améliorer l’efficacité du traitement.

Suite à la mastectomie, les femmes peuvent ressentir certains effets secondaires comme un lymphœdème, de la douleur ou engourdissements dans le bras ou l’épaule et une altération de l’estime de soi due aux changements corporels

Des recherches sont en cours pour mettre au point des techniques pour éviter la mastectomie complète et faire une mastectomie partielle (examen histologique congelé peropératoire)

Faire un don Faire un don