Ma santé active
  1. Rendre accessible l’activité physique en offrant des services gratuits aux personnes touchées par le cancer du sein, et ce, partout au Québec.
  2. Développer la motivation à pratiquer de l’activité physique et adopter un mode de vie sain. 
  3. Permettre l’acquisition d’outils et le développement de nouvelles habiletés pour pratiquer l’activité physique au quotidien.
  4. Créer une communauté de partage d’échange et de support.

Bénéfices de l’activité physique pendant et après les traitements

  • Améliore la survie liée au cancer du sein
  • Diminue la fatigue
  • Facilite la gestion du poids corporel
  • Diminue le stress, l’anxiété et la dépression
  • Diminue l’intensité des effets secondaires liés aux traitements
  • Maintien la santé des os et la masse musculaire
  • Améliore la mobilité à l’épaule suite à la chirurgie
  • Stabilise l’état d’un lymphœdème
  • Améliore ou maintient la qualité de vie pendant et après les traitements
  • Diminue l’intensité des effets secondaires reliés aux traitements contre le cancer
  • Facilite le retour au travail et aux activités régulières de la vie après les traitements

Recommandations

C’est scientifiquement prouvé, l’exercice est une thérapie complémentaire efficace et sécuritaire! Non seulement, elle libère l’esprit, calme et apaise, mais elle aide à mieux supporter les traitements et à reprendre plus rapidement un niveau d’énergie fonctionnel.

Bouger est plus simple et accessible qu’on le pense. En effet, bouger c’est aussi prendre part aux activités de la vie quotidienne, travailler, pratiquer des loisirs et se déplacer.

  • Évitez l’inactivité
  • Reprenez vos activités de la vie quotidienne aussitôt que possible après la chirurgie
  • Continuez vos activités physiques régulières autant que possible pendant et après les traitements non-chirurgicaux
  • Les recommandations générales en matière d’activité sont les mêmes que pour la population générale.

Remplacer un style de vie inactif en :

  • Ajoutant progressivement des blocs de 5-10 ou 15 m minutes d’activité physique par jour
  • Respectant votre rythme et condition actuelle
  • Trouvant des opportunités de remplacer les temps inactifs par des activités physiques légères

En guise d’appui à nos recommandations

  • Pratiquer 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée par semaine diminue les risques de développer un cancer du sein de 25 %.
  • Chez les personnes ayant été touchées, le risque de récidive diminue de 12-21% avec une pratique d’activité physique de 30 minutes par jour.
  • Dans le cadre d’un sondage réalisé auprès de 232 personnes atteintes d’un cancer du sein, 82 % d’entre elles affirmaient avoir un intérêt à augmenter leur pratique d’activité physique. La barrière : le manque de motivation.
Faire un don Faire un don