Un service qui vous tire vers le haut

Le cancer du sein peut déstabiliser le budget des personnes touchées par cette maladie, notamment en raison des nombreuses dépenses imprévues qu’elle engendre (frais de transports pour se rendre aux traitements/visites de suivi, frais d’hébergement, d’aide à domicile, etc.) mais également, pour plusieurs, en raison d’une diminution de revenus liée à une période d’arrêt de travail.

Pour soutenir les personnes atteintes, la Fondation cancer du sein du Québec offre aux personnes admissibles au programme d’aide financière un montant pouvant aller jusqu’à: 

  • 1 000 $ / demande pour les personnes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein métastatique (stade 4) 
  • 750 $ / demande pour les personnes en arrêt de travail en raison du cancer du sein (stade 0-3), et âgées de moins de 65 ans 
  • 250 $ / demande pour tous les autres types de dépenses 

À noter :

  • Un délai minimal de 6 mois doit séparer chaque demande ;
  • Les montants octroyés et les critères d’admissibilité peuvent changer sans préavis.
Pour que votre demande d’aide financière puisse être considérée, vous devez :

  • résider dans la province de Québec ;
  • avoir reçu un diagnostic de cancer du sein ;
  • être actuellement en traitements OU jusqu’à un an post-traitement (mastectomie, chimiothérapie, immunothérapie, radiothérapie ou autre*);

*non admissible : hormonothérapie, chirurgies de reconstruction

Votre revenu annuel familial brut, estimé pour l’année en cours, doit être inférieur aux plafonds suivants, selon votre situation :

 

  • Personne seule          (26 000$)
  • + 1 enfant à charge*   (32 000$)
  • + 2 enfants à charge* (38 000$)
  • + 3 enfants à charge* (44 000$)

 

  • En couple                   (35 000$)
  • + 1 enfant à charge*   (41 000$)
  • + 2 enfants à charge* (47 000$)
  • + 3 enfants à charge* (53 000$)

 

                *L’enfant à charge doit être âgé de moins de 18 ans

Si vous répondez aux critères d’admissibilité, veuillez nous faire parvenir les documents suivants :

1. Le formulaire d’aide financière

2. Votre avis de cotisation provincial de la dernière année fiscale

(la page avec le détail des calculs)

3. L’avis de cotisation provincial de la dernière année fiscale de votre conjoint(e) (si applicable)

(la page avec le détail des calculs) 

4. Seulement si vous êtes en arrêt de travail : Une preuve que vous aviez des revenus d’emploi dans l’année précédant le diagnostic de cancer du sein (ex. votre dernier relevé de paie, une preuve récente d’assurance salaire/invalidité ou d’assurance-emploi)

                *Au besoin, d’autres documents pourraient vous être demandés. 

Veuillez envoyer votre demande (accompagnée de l’ensemble des documents demandés) par courrier, télécopieur ou courriel :

 

Fondation cancer du sein du Québec – Programme d’aide financière

279 rue Sherbrooke Ouest, bureau 305, Montréal (Québec) H2X 1Y1

téléphone (sans frais) : 1 877 990-7171 # 245

télécopieur : 514 871-9797

aidefinanciere@rubanrose.org

Les défis financiers du cancer du sein

Avoir un cancer coûte cher

300 $. Ce sont, en moyenne, les dépenses mensuelles supplémentaires d’une famille dont une personne est atteinte d’un cancer du sein. Les frais de déplacement, de stationnement, d’hébergement, d’entretien ménager, de médicaments, de lingerie spécialisée, de traitement du lymphœdème et autres, face à un diagnostic de cancer du sein, peuvent soulever d’importantes inquiétudes financières. Soudain, il faut tout arrêter pour se concentrer sur sa santé. Cela signifie généralement qu’il faut prendre un congé prolongé et trouver de l’aide pour les responsabilités quotidiennes. Pour les personnes atteintes d’un cancer du sein de stade 4, la situation est différente, car les impacts financiers sont à long terme, voire à vie.

Il est important de savoir que vous n’êtes pas seule. Il existe différents services dans votre communauté qui peuvent vous aider à soulager votre esprit et votre porte-monnaie.

La situation de chacune est différente. Le facteur le plus important est probablement de savoir si vous êtes la principale source de revenus de votre ménage. En fonction de votre situation professionnelle et de vos assurances, vous pouvez avoir droit à une indemnisation pendant vos traitements et votre convalescence, mais celle-ci peut ne pas correspondre aux revenus que vous gagniez avant de recevoir le diagnostic.

Si vous étiez à l’emploi avant de vivre avec un cancer du sein, vous vous trouvez probablement dans l’une de ces trois catégories :

  1. Vous avez droit à des indemnités de remplacement du revenu : Vous entrez probablement dans cette catégorie si vous êtes salarié.e à temps plein ou si vous êtes travailleur / travailleuse indépendant.e et que vous cotisez à un programme d’assurance maladie, d’invalidité ou de remplacement du revenu. Dans ce cas, la majeure partie de votre revenu peut être remplacée, mais il ne s’agira probablement pas de votre revenu intégral et la durée du remplacement du revenu peut être limitée.
  2. Vous êtes admissible à l’assurance-emploi (AE) : En règle générale, les employés à temps plein et les travailleurs indépendants qui contribuent au programme gouvernemental d’assurance-emploi sont admissibles. Ce programme couvre 55 % de votre revenu sur 15 semaines. Malheureusement, le traitement du cancer du sein prend en moyenne de 24 à 52 semaines, de sorte que vous ne serez probablement pas couverte pendant toute cette période.
  3. Vous n’avez pas droit aux prestations ni à l’assurance-emploi : De nombreux travailleurs indépendants ou occasionnels peuvent se retrouver dans cette situation. Cela signifie que votre source de revenus sera complètement coupée dès que vous ne pourrez plus travailler. Si vous n’avez pas d’économies sur lesquelles vous appuyer, votre situation peut être très précaire. Vous pouvez avoir droit à l’aide sociale, mais ces programmes peuvent être assez limités.

En plus de la perte de revenus, vous pouvez aussi avoir besoin de quelqu’un pour prendre en charge vos responsabilités quotidiennes pendant votre maladie. Il peut s’agir de l’entretien de la maison, des courses et de la cuisine, de la garde des enfants ou des soins aux parents âgés. Dans certains cas, les proches peuvent apporter leur contribution, mais ce n’est pas tout le monde qui a accès à cette ressource. Vous devrez peut-être embaucher des ressources pour de l’aide, ou d’autres membres de la famille devront peut-être s’absenter du travail pour combler les lacunes.

Nous avons la chance que le Régime d’assurance maladie du Québec couvre les coûts des soins médicaux, mais celui-ci n’atténue pas nécessairement tous les stress financiers qui peuvent découler d’un diagnostic de cancer. Par exemple, vous pourriez avoir besoin de certains médicaments sur ordonnance ou en vente libre qui ne sont pas couverts par la RAMQ ou votre assurance. D’autres appareils médicaux, tels que les aides à la mobilité, les perruques ou les prothèses, peuvent ne pas être entièrement couverts. Vous devrez peut-être aussi payer de votre poche des services de réadaptation, comme la physiothérapie, ou des services de soutien, comme la psychothérapie, pour vous et votre famille. Certaines personnes ont besoin de l’aide d’une infirmière à domicile, ce qui peut entraîner des frais supplémentaires. Les frais de déplacement et de stationnement pour se rendre à plusieurs rendez-vous médicaux peuvent s’accumuler, et si vous avez besoin de l’aide d’un proche aidant pour effectuer ces déplacements, cela peut signifier un arrêt de travail pour un proche.

La bonne nouvelle, c’est que l’aide est disponible. Nous avons compilé ci-dessous une liste complète de ressources pour vous aider dans cette période extrêmement difficile. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir l’aide dont vous avez besoin.

Si vous recevez un diagnostic de cancer, la dernière chose dont vous devriez vous préoccuper est votre situation financière. Il est important de savoir qu’une aide est disponible pendant cette période difficile.

Voici quelques moyens de savoir où trouver de l’aide pour faire face aux difficultés financières que nous avons décrites :

 

  1. Votre employeur : Il peut vous indiquer quels sont les programmes d’hébergement et d’assurance offerts aux employés atteints d’une maladie grave.
  2. Votre équipe soignante : Souvent, votre équipe médicale est au courant des programmes de soutien conçus pour les patients qu’elle suit.
  3. Fondations et groupes de soutien : Nombre d’entre eux apportent un soutien financier aux personnes dans le besoin, comme notre Programme d’aide financière. Nous pouvons également vous aider à identifier d’autres programmes et ressources de soutien qui pourraient vous être utiles, par exemple les différents programmes gouvernementaux (assurance-emploi, prestations d’invalidité, aide sociale). Chaque année, la Fondation offre une aide financière à près de 500 patients, ce qui représente 350 000 $.
  4. Votre compagnie d’assurance : Vous avez payé des primes d’assurance exactement pour ce genre de situation. Découvrez l’aide que vous pouvez désormais réclamer.
  5. Votre société de carte de crédit : De nombreuses cartes de crédit comportent une assurance qui couvre votre facture si vous tombez gravement malade ou vous permet de la rembourser plus lentement.
  6. Votre banque : De même, les banques ont des programmes de radiation de prêts et d’autres programmes pour aider les personnes atteintes de maladies graves.
  7. Votre planificateur financier : Ces experts connaissent votre situation personnelle et peuvent vous aider à faire des choix financiers difficiles.
  8. Un comptable : Les comptables peuvent vous indiquer quels frais médicaux sont déductibles d’impôts et comment demander ces déductions. Ils peuvent également vous aider à retirer des fonds des programmes d’épargne-retraite sans avoir à payer une lourde facture fiscale.
  9. Les programmes de prêts et bourses pour étudiants : Si vous êtes étudiante, vous pouvez bénéficier de prêts ou de bourses d’études. Ceux-ci peuvent provenir d’une banque, d’une institution privée, du gouvernement ou de l’école elle-même. Les documents relatifs à votre prêt ou à votre bourse doivent comprendre les coordonnées de l’associé chargé de votre dossier. Cette personne peut vous aider à comprendre les conséquences d’une interruption de vos études et vous expliquer comment elle peut vous aider.

Nous avons préparé, en collaboration avec notre partenaire principal, la Banque Nationale, des vidéos pour vous aider à répondre aux questions financières que vous pourriez vous poser : après votre diagnostic, pendant et après vos traitements.

Quand le cancer frappe, c’est normal d’avoir plusieurs questions et inquiétudes. Voici quelques réponses qui vous seront utiles pour gérer vos finances suite à votre diagnostic.

Découvrez les différentes mesures offertes par vos institutions financières et les paliers gouvernementaux afin de vous aider à souffler financièrement pendant que vous combattez le cancer du sein.

Après avoir survécu à un cancer du sein, vos priorités et vos projets ont évolué. Voici nos conseils afin de concrétiser ces projets qui vous tiennent désormais à cœur.

Faire un don Faire un don