fbpx

Partagez sur

La recette

Cocktail festif aux canneberges (sans alcool)

Découvrez une recette simple et festive pour vous désaltérer avec plaisir. Ce cocktail fruité et rafraîchissant marie subtilement une palette de saveurs, le tout sans une goutte d’alcool. Proposé par Hélène Laurendeau nutritionniste épicurienne

Préparation

moins de 2 minutes

Portions

Pour une portion

Ingrédients

  • ¼ de verre de jus de canneberges  
  • Quelques gouttes d’amer à l’orange (au goût)
  • Quelques tranches de clémentine 
  • ¾ de verre d’eau pétillante à la lime  

À la vôtre!

Pour en savoir plus

L’eau est le principal constituant de l’organisme. Maintenir un bon équilibre hydrique est indispensable pour le bon fonctionnement du corps et pour la survie. Si l’apport en eau est insuffisant, ou si les dépenses sont trop importantes, l’organisme se déshydrate. Il est donc important de veiller à ce que les apports en eau soient au moins égaux aux pertes. Pendant les traitements du cancer du sein, certaines personnes boivent et mangent moins, ou souffrent de diarrhées et de vomissements, ce qui augmente le risque qu’elles se déshydratent. Par ailleurs, une bonne hydratation est d’autant plus importante pendant cette période, notamment pour éliminer tous les résidus de médicaments. De plus, même une légère déshydratation peut parfois suffire à exacerber certains effets secondaires du cancer et des traitements comme : 

  • La fatigue,
  • La bouche sèche,
  • Les troubles du goût,
  • Les douleurs dans la bouche,
  • La constipation,
  • Les nausées.

La déshydratation pourrait également affecter l’attention, la mémoire, ainsi que l’humeur. Voici donc quelques astuces pour demeurer bien hydraté.e après un diagnostic de cancer du sein.

Un apport d’environ 2 litres d’eau par jour contribue généralement à prévenir la déshydratation.  

Les besoins peuvent toutefois varier d’une personne à l’autre en fonction de l’âge, de la corpulence, de l’état de santé, de la température, et des activités pratiquées.  

Pour combler ses besoins en eau, on peut boire des liquides (minimum 1 à 1.5L par jour) et consommer des aliments riches en eau (0.5 à 1L par jour).  

Quels liquides pour bien s’hydrater?  

L’eau demeure la boisson de choix à privilégier, mais d’autres liquides qui contiennent des quantités importantes d’eau permettent de s’hydrater: bouillon de légumes, tisane, thé, café, lait, boisson végétale, jus de fruits et légumes, smoothies, potage, etc.  

Pensez aux aliments hydratants  

Certains aliments ont également une teneur élevée en eau et peuvent contribuer à votre hydratation. C’est notamment le cas des fruits et légumes (concombre, agrumes, melon d’eau, raisin, etc.), ou encore des produits laitiers (yogourt, etc.), des sucettes glacées “popsicles”, ou encore des desserts à la gélatine. 

Conseils pour bien s’hydrater:  

  •   Essayez de boire régulièrement de petites quantités tout au long de la journée, sans attendre de ressentir la soif; 
  •   En cas de fatigue ou de mauvais goût en bouche, boire avec une paille pourrait vous faciliter la vie; 
  •   En cas de douleur en bouche, sucer un “popsicle” ou des raisins congelés pourrait vous soulager tout en vous hydratant; 
  •   Ayez toujours sur vous une bouteille ou une gourde remplie de votre liquide favori; 
  •   Si vous transpirez, en cas de diarrhée ou de vomissements, pensez à boire davantage.  

Quels sont les signes de la déshydratation ? 

Selon sa cause, il est généralement facile de remédier à une déshydratation légère. Toutefois, lorsqu’elle s’aggrave, la déshydratation peut devenir importante et constituer une urgence médicale, qui nécessite parfois une hospitalisation. Il est donc important de surveiller les signes de déshydratation chez les personnes atteintes d’un cancer du sein.  

La soif, une urine foncée et une baisse de la production d’urine sont les premiers signes de déshydratation. Si elle s’aggrave, d’autres symptômes peuvent apparaître, comme : des maux de tête, une sécheresse de la peau, des lèvres ou de la langue, des étourdissements, une faiblesse ou encore de la confusion.  

Que faire en cas de déshydratation ? 

Si vous êtes préoccupé.e par votre niveau d’hydratation, si vous présentez des signes de déshydratation, en cas de diarrhée ou de vomissements, consultez un membre de votre équipe de soins pour obtenir des conseils médicaux appropriés. 

Conseils en cas de déshydratation : 

  •  Essayez de boire davantage de liquides, régulièrement et en petites quantités de liquides tout au long de la journée. Il est possible que l’eau ne suffise pas à vous réhydrater et qu’on vous recommande plutôt d’avoir recours à une solution de réhydratation orale (SRO). Elles contiennent des concentrations précises d’électrolytes et de glucose, qui aident à rétablir l’équilibre hydrique plus rapidement que l’eau. Proposées sous différentes formes et en différentes saveurs, ces solutions sont disponibles en pharmacie; 
  • Limitez votre consommation de boissons diurétiques telles que le café, le thé et les boissons alcoolisées; 
  • Tentez d’éviter la perte d’eau et d’électrolytes par transpiration en évitant les environnements chauds et les activités physiques intenses, surtout en cas de chaleur importante; 
  • Suivez les recommandations de votre équipe de soins pour la diarrhée et les vomissements.  

Consultez nos autres capsules Ma Santé Active Nutrition pour plus de conseils sur l’alimentation après un diagnostic de cancer du sein.  

  

Il est important de noter que la Fondation cancer du sein du Québec offre uniquement de l’information générale, qui ne remplace pas les recommandations de votre professionnel de santé. Ce dernier peut vous aider à prendre une décision éclairée et personnalisée, en prenant en considération votre situation personnelle et vos habitudes alimentaires.