Logo FCSQ Français

Aider les personnes atteintes aux prises avec des difficultés cognitives

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

Année(s)
2016-2019
Montant investi
350 000 $

Projet

CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Projet pilote d'une intervention multidimensionnelle pour les personnes touchées par le cancer du sein aux prises avec des difficultés cognitives associées aux traitements oncologiques. 

Description

Un projet porteur d’espoir pour les personnes touchées par le cancer du sein ayant des difficultés cognitives associées aux traitements (brouillard cérébral) prend forme actuellement à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Projet essentiel et novateur au Québec, il se réalise grâce à une aide financière majeure de la Fondation cancer du sein du Québec et de la Fondation de l’hôpital Maisonneuve Rosemont qui investiront 350 000 $ sur trois ans.

Malgré les avancées constantes en cancérologie, les traitements oncologiques administrés aux personnes touchées par un cancer du sein provoquent encore différents effets indésirables. Certains de ces effets sont moins connus et, par conséquent, moins bien évalués, ni soulagés adéquatement par les équipes de soins. L’un de ces effets touche le fonctionnement cognitif. Il arrive que les traitements oncologiques entraînent des difficultés cognitives affectant la mémoire, les processus attentionnels, la capacité à exécuter des tâches multiples et la capacité d’alternance. Selon les études publiées, la prévalence des troubles cognitifs chez ces patients pourrait atteindre jusqu’à 60%.

Dans cette perspective, l’équipe du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal souhaite mettre sur pied un projet pilote de dépistage, de sensibilisation et d’interventions cognitives et affectives, essentiel et novateur au Québec, pour résoudre ces difficultés.

Le projet sera élaboré et implanté grâce au travail d’une équipe multidisciplinaire et comprendra quatre volets :

  1. sensibilisation et éducation : ateliers éducatifs pour les patientes et leurs proches, formation du personnel; 
  2. dépistage : intégration d’un outil de dépistage de la plainte cognitive et d’un algorithme décisionnel afin de référer la patiente à l’atelier mémoire multidimensionnel selon l’intensité de la plainte;
  3. évaluation et intervention : bilan des compétences cognitives par une évaluation neuropsychologique, suivi d’un atelier mémoire multidimensionnel;
  4. information : élaboration d’un guide d’information et de stratégies pour composer avec les difficultés cognitives associées aux traitements oncologiques.