Logo FCSQ Français

Luke McCaffrey

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

Luke McCaffrey
Luke McCaffrey Professeur agrégé Département d’oncologie, Université McGill, Montréal

Pourquoi le cancer du sein?

Bien que le taux de mortalité par cancer du sein a diminué, l'incidence du cancer du sein a augmenté et continue de toucher des milliers de femmes et leurs familles. Dans de nombreux cas, il est possible de détecter très tôt les changements dans le tissu mammaire qui prédisposent les femmes au cancer du sein. Dans certains cas, ces changements se transformeront en cancer et doivent être traités. Dans d'autres cas, ils ne se transformeront pas et ne nécessiteront pas de traitement agressif. Réussir à faire la distinction entre ces cas serait un énorme avantage pour les femmes : celles qui auraient besoin d'un traitement seraient en mesure de le recevoir, tandis que celles qui ont un risque peu élevé de cancer n’auraient qu’à être suivies sans être exposées aux effets négatifs du traitement. Cependant, il n'y a actuellement aucun moyen de savoir quels sont les changements qui vont évoluer vers un cancer, principalement parce que nous en savons peu sur la façon dont les cellules normales se transforment en cellules de cancer du sein. Je cherche à comprendre les premières étapes de la progression du cancer du sein afin d’être en mesure de distinguer les lésions précoces étant les plus susceptibles de progresser de celles ayant peu de chances de se développer en cancer.

Une réalisation scientifique dont vous êtes fier

Mon groupe de recherche a identifié un rôle jusqu'alors inconnu pour une protéine appelée Par3, qui est exprimée aux niveaux plus bas que normaux dans le cancer du sein. Nous avons constaté que la perte de Par3 favorise la croissance du cancer du sein et induit la formation de métastases en déclenchant un programme invasif dans les cellules.

Axe de recherche

  • La biologie du cancer 
  • Le dépistage, diagnostic ou pronostic
  • Le développement de modèles scientifiques

Distinction

Chercheur-boursier, Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS)

Projets financés par la Fondation

Les mécanismes moléculaires de la transition de l’état épithéliale normale à maligne dans le cancer du sein précoce