Logo FCSQ Français

Retour au travail après un cancer du sein

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

19 février 2020

Défis et conseils pour un retour en douceur.

La reprise du travail est un événement important pour la rémission suite à un cancer du sein. Il est naturel de se sentir nerveux face à cette idée, surtout si vous avez été absent pendant plusieurs mois. Reprendre son poste après les traitements est un processus qui se prépare, dans la mesure du possible, au moment de la fin des traitements actifs. La flexibilité et le soutien de l’environnement de travail contribuent grandement au succès de la reprise et à son maintien.

S’arrêter pour mieux continuer

Pour ceux qui ont eu cette option, vous avez probablement cessé de travailler suite au diagnostic de cancer du sein. Les plans de traitement proposés peuvent s’échelonner jusqu’à un an, même un peu plus dépendamment de la situation. Cette période d’arrêt peut être nécessaire pour concentrer toutes ses énergies à aller mieux. La maladie nous oblige bien souvent à arrêter notre quotidien d’ordinaire mouvementé. Accordez-vous ce temps de pause pour vous reconcentrer sur vous et les aspects de votre vie qui comptent le plus.

Un diagnostic de cancer peut amener beaucoup de remise en question, notamment sur la question de l’emploi. Il peut pousser certaines personnes à reconsidérer leur carrière et leurs valeurs de travail, et elles peuvent décider que le fait de changer d’emploi est l’opportunité d’un nouveau départ. D’autres personnes peuvent ressentir le désir de diminuer le stress relié au travail ou de chercher un emploi qui a plus de signification pour elles. Enfin, il peut arriver que le retour au même emploi ne soit pas possible raison d’un changement de capacité par exemple.

Vous êtes la mieux placée pour savoir si vous êtes prête à retourner au travail. Prenez votre temps pour choisir l’option qui vous convient le mieux.

Les émotions face au retour au travail : entre l’appréhension et l’excitation

Une fois la période des traitements actifs terminée, retourner au travail est motivant pour certains puisqu’il signifie un retour à la « normale ». Pour d’autres, c’est une étape préoccupante et angoissante. Dans les deux cas, le retour peut présenter des défis.

Une des grandes difficultés rencontrées est causée par l’écart entre l’idée que l’on se fait du retour au travail et la réalité sur le terrain. On peut penser à tort que tout sera comme avant; la réalité est que beaucoup de choses peuvent avoir changé, en commençant par vous. Votre niveau d’énergie peut être plus bas, vous pouvez avoir de nouvelles contraintes physiques, etc. L’équipe et les conditions de votre entreprise peuvent également avoir évoluées. Anticiper ces nouvelles dispositions peut vous aider à mieux y faire face.

Les effets possibles des traitements sur l’emploi

Le traitement contre le cancer pourrait avoir affecté certaines de vos capacités reliées à l’emploi, temporairement ou de manière plus permanente. On parle des séquelles du cancer qui peuvent être physiques, psychologiques ou cognitives. Prenez le temps d’identifier ces aspects et mentionnez-les à votre équipe de soins. La figure ci-dessous présente quelques séquelles possibles des traitements.

Conseils pour un retour en douceur

Planifier soigneusement votre retour au travail peut contribuer grandement à ce qu’il se fasse aisément et sans trop de tracas.

Pendant les traitements :

  • Essayez de garder de bonnes relations avec votre milieu de travail pendant les traitements, si vous vous en sentez capable. Garder le contact avec vos collègues pourrait faciliter votre retour au travail. 

À la fin des traitements (lorsque vous vous sentez prête) :

  • Initier les démarches pour réintégrer votre emploi. Impliquez votre équipe de soin et votre employeur pour vous soutenir et faciliter vos démarches.

Quelques semaines avant la reprise :

  • Comportez-vous comme si vous aviez déjà repris le travail. Levez-vous à l’heure à laquelle vous partez travailler, habillez-vous avec les vêtements que vous avez l’habitude de porter pour aller travail, entrainez-vous à effectuer le trajet vers le travail et accomplissez des tâches similaires. Par exemple, si vous avez un emploi de bureau, essayez de passer quelques heures assise devant un ordinateur pour vous réhabituer.

  • Adoptez une bonne hygiène de vie. Dormir suffisamment, faire de l’exercice physique, et s’alimenter de manière saine favoriseront votre retour au travail.

De retour à l’emploi :

  • Soyez indulgente avec vous-même. Ayez des objectifs réalistes, donnez-vous le temps, il se peut qu’un certain temps soit nécessaire avant que vous ne retrouviez toutes vos capacités.

  • Faites le premier pas vers vos collègues. Parfois, les gens ne savent pas comment se comporter avec une personne qui se remet du cancer. Prenez l’initiative de briser la glace.
  • Commencez avec une charge de travail réduite. Diminuez vos heures de travail et augmentez-les progressivement selon vos capacités.
  • Mettez-vous à jour sur les changements apportés à vos tâches ou aux politiques de l’entreprise.
  • Apprenez à identifier et à accueillir les moins bonnes journées, que ce soit au niveau de la forme physique ou mentale. Cette habileté est importante pour conserver sa sérénité.
  • Pause, pause et pause. Le repos est primordial pour accumuler des forces. Prenez davantage de petites pauses de 5 à 10 minutes entre chaque heure de travail.
  • Conservez vos saines habitudes de vie pour maintenir un équilibre.

Connaissez vos droits en tant que travailleur                                                                                

Parfois, certaines personnes traitées pour un cancer font face à de la discrimination lors de leur retour au travail (mise à pied, rétrogradation, se voir refuser des prestations de maladies et des congés pour des rendez-vous médicaux, ennuis avec des collègues). Sachez que cette discrimination est illégale et que vous avez des droits pour vous protéger.

Il est important de connaitre vos droits en tant que travailleur. Ils vous renseignent sur tout ce que votre employeur et vous-même pouvez ou ne pouvez pas faire selon la loi. Consultez le site internet des Normes du travail pour plus d’informations. Informez-vous également sur les règles propres à votre entreprise.

Un organisme qui facilite le retour à emploi!

À la Fondation cancer du sein du Québec, nous sommes fiers de faciliter le retour à l’emploi des personnes ayant récemment terminé leurs traitements pour le cancer du sein en leur réservant ponctuellement certains postes dans le cadre de notre programme de retour à l’emploi. Dans un environnement bienveillant et attentionné, l’employé peut effectuer une reprise en douceur. Visitez la section Nos offres d’emploi de notre site internet pour rester informé sur les nouvelles opportunités.

Contribuez à la recherche

Vous êtes un employeur qui a déjà eu au moins une expérience de suivi ou de coordination avec le processus de retour au travail suite à un cancer du sein ? Partagez votre expérience dans le cadre d’une étude menée par Karine Bilodeau, chercheure de Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal. C’est confidentiel, pour plus d’information consultez le sondage au https://fr.surveymonkey.com/r/QTX7ND2.

« Il ne faut pas baisser les bras face aux aspects débilitants d’un cancer du sein. L’essentiel pour la reprise d’un rythme de travail régulier post-traitement est d’arrêter de se focaliser sur ce qui n’est pas possible. Il faut se vider la tête de l’idée de la maladie. L’esprit humain est fort. Tout est possible quand on y croit. » – Une survivante anonyme

* Le texte est écrit au féminin, toutefois le cancer du sein touche aussi les hommes.

Références:

https://www.cancerandwork.ca/fr/survivants/reprendre-le-travail-ou-rester-au-travail/

https://www.uhn.ca/PatientsFamilies/Health_Information/Health_Topics/Documents/Prepare_to_Return_to_Work_after_Cancer_Treatment_French.pdf

https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cancer/articles/15096-retour-travail-apres-cancer.htm

https://www.roche.fr/fr/patients/info-patients-cancer/vivre-avec-un-cancer/cancer-et-travail/travail-pendant-traitement.html

https://www.cancer.org.au/content/about_cancer/ebooks/livingwithcancer/cancer_work_and_you_booklet_february_2017.pdf#_ga=1.133562446.1106650830.1478572153 (anglais seulement)