Logo FCSQ Français

#6 Le jour où… j’ai lancé un cri du coeur 

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

24 avril 2020

 

Voici un épisode spécialement dédié à la COVID-19 dans le cadre de la série balado « Le jour où... » 

Stress, anxiété, déprime; les impacts psychologiques de la pandémie sont bien réels dans la population. Marie Blouin est habitée par la peur, l’angoisse, l’incertitude. Elle est habitée par le cancer. Impuissante face à l’ampleur de la situation, elle a décidé de prendre le contrôle sur une chose... sur la façon de l’affronter. 

Vivre avec le cancer en période de pandémie

J’ai l’impression de vivre avec une bombe à retardement à l’intérieur de moi.

Cette résidente de Québec âgée de 53 ans est atteinte d’un cancer du sein. Elle devait subir une mastectomie et une reconstruction mammaire le 1er avril. En raison de la pandémie, tout a été reporté à une date non-identifiée. Son oncologue l’a informée que son cancer ne menace pas sa vie à court terme. En raison de la pandémie, certaines chirurgies jugées non urgentes ont été reportées. Cliquez ici pour consulter l’ensemble des directives cliniques en cancérologie. 

Même si je ne suis un cas urgent, ça me crée beaucoup d’anxiété d’être dans l’attente. C’est une montagne russe d’émotions, de colère, d’incompréhension, de peur que mon cancer ne s’aggrave. J’ai le sentiment que les personnes touchées par le cancer sont mises de côté.

Dans un important sondage réalisé par Coalition Priorité Cancer, dont la Fondation est membre, 66,7 %, soit près des deux tiers des 592 répondants, disent ressentir de l’anxiété ou une aggravation de problèmes de santé psychologique déjà existants en raison de la situation qui accompagne la pandémie. Cliquez ici pour consulter les résultats du sondage. 

Dans tout ce brouillard, Marie Blouin a décidé de jouer le tout pour le tout. Elle a lancé un cri du coeur. Elle donne des entrevue dans les médias. Elle partage sans tabou ses émotions, ce qu’elle vit.

Je n’ai plus rien à perdre. Je vis une période transitoire. Je mets de côté mon orgueil pour des valeurs humaines et essentielles à mes yeux : la survie, l’entraide aux personnes touchées et ma guérison, ma victoire sur le cancer.

Ressources disponibles

Marie s'outille de différentes façon pour mieux vivre cette période. Elle pratique entre autres le yoga et elle bénéficie de différentes ressources de soutien psychosocial offertes par téléphone. 

Que vous soyez touchés par le cancer du sein, un proche-aidant, en rémission ou dans un processus de dépistage, voici tous les services que vous offre la Fondation cancer du sein du Québec : 

Ligne de soutien psychosocial.

Programme d’aide financière.

Programme de kinésio-oncologie Ma Santé Active.

Clinique Virtuelle. 

Services et ressources dans votre région.

Groupe privé Facebook « Parlons cancer du sein ».

Page Facebook de la Fondation cancer du sein du Québec. 

Pour découvrir d'autres épisodes de la série « Le jour où... », rendez-vous sur Apple, Spotify, Soundcloud et www.rubanrose.org.