Logo FCSQ Français

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

L’élastique est l’un des meilleurs outils d’entraînement à se procurer. Il est simple à utiliser, il se range bien, on peut facilement l’apporter à l’extérieur de la maison et il offre une possibilité infinie d’exercices. Voici donc quelques trucs pour bien le choisir et l’apprécier.

1. La poignée

Il est préférable de choisir un élastique avec des poignées en mousse pour une prise en mains confortable et facile. Les poignées en plastique peuvent causer certains inconforts surtout si vous souffrez de neuropathie périphérique (engourdissement et picotement dans la mains), un effet secondaire qui peut survenir pendant la chimiothérapie. Oubliez les bandes élastiques sans poignées, bien qu’elles soient utiles en réhabilitation, elles vous glisseront des mains en plus d’offrir une variété d’exercices limitée.

 

2. La longueur

La longueur de l’élastique est habituellement standard. Elle devrait être d’environ 4 pieds ou 120 cm. Évidemment, l’élastique s’allongera au moment de la mise en tension. Les longueur d’étirement maximum dépendront de la résistance que vous choisirez.

 

3. La résistance

En exécutant le mouvement, la résistance augmente avec l’étirement de l’élastique. Contrairement aux poids, les élastiques ne sont pas dépendants de la gravité et la tension est permanente tout au long du mouvement. Je vous suggère de choisir une résistance très faible ou qui équivaut à 5 lbs. Avec la fatigue et le niveau d’énergie qui diminue pendant et après les traitements, vous serez en mesure d’avoir une meilleure progression avec un élastique de résistance faible.

 

4. Où l’acheter

Pour trouver l’élastique idéal, je vous suggère de vous diriger vers des boutiques spécialisés dans le sport tel que Sport Expert ou les magasins à grandes surface tels que Wal-Mart. Attendez-vous à payer entre 10$ et 20 $.

 

Pour d’autres conseils, suivez-nous sur Masanteactive.com ou sur Facebook @MaSanteActive

Vous désirez en savoir plus?