Logo FCSQ Français

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

Le lymphœdème

La biopsie sentinelle, la dissection axillaire, la chirurgie mammaire et la radiothérapie peuvent amener des complications musculo-squelettiques chez les personnes traitées pour un cancer du sein. Certaines de ces complications peuvent être réversibles, surtout si elles sont prises en charge rapidement. La plus complexe demeure le lymphœdème.

Voici quelques précautions à prendre afin de diminuer le risque d’apparition du lymphœdème du bras :

  • protégez votre peau. Évitez les traumatismes tels que : piqûres d’insectes, coupures, égratignures d’animaux, brûlures et coups de soleil. S’il y a une plaie ouverte, lavez la région et appliquez un onguent antibactérien. Évitez les substances qui irritent votre peau;
  • dès l’apparition de symptômes d’infection (éruption cutanée, rougeur, démangeaison, douleur, inflammation, augmentation de température ou de fièvre et malaise général), consultez un professionnel de la santé;
  • idéalement, faites prendre votre pression artérielle sur le bras non opéré. Si possible, ne recevez pas d’injection ni de perfusion et ne faites pas prendre de prise de sang dans le bras opéré (à cause du risque d’infection);
  • soyez prudente lorsque vous vous exposez aux températures élevées (bains chauds, saunas, spas, soleil), car la chaleur peut favoriser l’enflure;
  • afin de favoriser la circulation lymphatique, il est recommandé de faire un programme d’exercices qui inclut des exercices de musculation des bras (avec des poids ou des élastiques) et des exercices cardiovasculaires; 
  • faites un retour graduel aux activités. Fixez-vous des objectifs à court terme; l’important est de bouger quotidiennement.

La recherche a démontré que l’apparition du lymphœdème est plus fréquente chez les personnes ayant un surplus de poids ou ayant pris du poids depuis la chirurgie. Ainsi, maintenez un poids santé.