Logo FCSQ Français

Partager

Partager sur les réseaux sociaux

La structure du sein

Le cancer du sein prend naissance dans les cellules du sein au niveau des glandes mammaires. Le sein se compose principalement de glandes mammaires (appelées aussi lobules), de canaux galactophores (petits conduits transportant le lait), et de tissu graisseux (adipeux).

Une tumeur cancéreuse peut demeurer localisée dans la glande mammaire. Les cellules cancéreuses n'envahissent pas les autres organes du corps. Ce cancer du sein non invasif est dit « in situ » (« resté en place »). C’est le type le plus fréquent de cancer du sein chez la femme. À ce stade, ce cancer se guérit dans la très grande majorité des cas.

Parfois, la tumeur cancéreuse peut briser la membrane du tissu d’origine; le cancer du sein devient alors invasif ou infiltrant. Des cellules cancéreuses ont alors quitté leur tissu d'origine et se sont localisées autour des canaux de lactation, notamment les ganglions, par les vaisseaux sanguins ou les canaux lymphatiques. La plupart des cancers invasifs peuvent encore se faire traiter et disparaître complètement.

Les métastases

Les cellules des cancers infiltrants peuvent aussi aller se fixer sur d’autres organes, généralement les os, les poumons ou le foie. Elles se disséminent à l'extérieur du sein et forment de nouvelles masses, que l’on appelle métastases. Ces nouvelles tumeurs ne sont pas de nouvelles formes de cancer, mais le même cancer du sein qui se développe dans d’autres parties du corps. Cette forme de cancer est dite « métastatique ».