1 octobre 2021Communiqué de presse

LA FCSQ lance 1-855-561-ROSE, visant à réduire la durée du processus de pré-diagnostic de cancer du sein

Le processus de diagnostic de cancer du sein peut prendre jusqu’à 17 semaines au Québec.

MONTRÉAL, le 1er octobre 2021 – En ce premier jour du mois de sensibilisation au cancer du sein, la Fondation cancer du sein du Québec est fière de lancer le Projet Diagnostic, un projet unique visant à soutenir les efforts de réduction de la durée du processus de pré-diagnostic à sept semaines, et à réduire la détresse ressentie par les personnes touchées pendant le processus pré-diagnostic. Pour ce faire, la ligne téléphonique de soutien et d’aide à la navigation 1-855-561-ROSE a été créée et, au cours des trois prochaines années, des projets pilotes seront déployés afin de réduire les temps de diagnostic, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Bien que le taux de guérison du cancer du sein augmente, des femmes de plus en plus jeunes reçoivent un diagnostic. C’est une situation très préoccupante pour laquelle nous n’avons pas beaucoup de données, mais qui doit être prise au sérieux dès maintenant, affirme Karine-Iseult Ippersiel, présidente-directrice générale de la Fondation cancer du sein du Québec. La Fondation se devait d’agir et d’utiliser son expertise et son réseau pour changer les choses.

Chaque année au Québec, on estime que 6 700 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein et que 1 300 en décèderont. On sait aussi qu’un diagnostic de cancer du sein posé rapidement augmente les chances de survie; pour un cancer du sein traité à un stade précoce, la survie à 5 ans est de 99 %. Chez les femmes de 20 à 49 ans, 18 % des cancers diagnostiqués sont des cancers du sein, et ils constituent la première cause de décès par cancer dans ce groupe d’âge.

Le diagnostic : un processus long et complexe

Au Québec, la période pré-diagnostic peut prendre jusqu’à 17 semaines, plaçant le Québec au 10e rang sur la liste des provinces canadiennes, selon des données recueillies par le Partenariat canadien contre le cancer concernant les Québécoises âgées de 50 à 69 ans qui doivent passer une biopsie tissulaire après détection d’une anomalie.

Pour la Fondation cancer du sein du Québec, tout comme pour le MSSS, les délais de diagnostic doivent être raccourcis considérant qu’une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie.

La dernière année a été particulièrement difficile pour ce qui est des délais d’attente dans le milieu de la santé. En travaillant ensemble, on veut accélérer les processus et impliquer les acteurs clés dans la lutte contre le cancer, déclare Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux. Nous sommes fiers d’appuyer et de reconnaître le travail que fait la Fondation, et nous espérons qu’un jour, ce projet puisse servir à d’autres organisations du réseau de la santé.

Un projet ambitieux, mais nécessaire

Dès aujourd’hui la Fondation met à la disposition de tous ceux et celles qui cherchent un soutien la ligne téléphonique 1-855-561-ROSE, qui permettra notamment de documenter les requêtes et d’identifier les différentes causes de délais dans le processus de pré-diagnostic de cancer du sein afin de brosser un portrait réaliste de la situation au Québec pour mettre en place des solutions adéquates.

Ce service gratuit et disponible partout au Québec est assuré par des paires aidantes formées pour répondre à la ligne téléphonique, et ayant elles-mêmes vécu un diagnostic de cancer du sein. Elles expliquent le processus du pré-diagnostic, facilitent l’accès aux ressources appropriées, offrent un soutien émotionnel et outillent les patientes à naviguer dans le système de santé.

En 2022, la Fondation fera un appel de projets auprès des acteurs du réseau de la santé. L’année suivante, les projets sélectionnés seront réalisés et auront pour objectif de corriger les failles identifiées, région par région. Au terme des trois années, une analyse sera faite pour évaluer les projets. En fonction des résultats générés par ceux-ci, la Fondation pourra proposer des solutions pratiques au réseau de la santé pour répondre aux enjeux et aux besoins exprimés sur la ligne téléphonique.

Le Projet Diagnostic de la Fondation cancer du sein du Québec ne se ferait pas sans l’aide des experts en santé sélectionnés et volontaires, des paires-aidantes et de ses nombreux partenaires tels que l’Université de Sherbrooke et Cancérologie Québec.

À propos de la Fondation cancer du sein du Québec

La Fondation cancer du sein du Québec est le seul organisme philanthropique qui s’assure que les retombées de ses investissements en recherche dans la lutte au cancer du sein sont investies ici, au Québec. Depuis plus de 26 ans, elle a ainsi récolté plus de 57,5 millions $ qui ont été distribués chez nous au profit d’une recherche de pointe et pour défendre les intérêts des personnes atteintes du cancer du sein et leurs proches. Par l’entremise de la recherche et l’innovation, du soutien, et de la sensibilisation, elle place au cœur de sa mission les personnes atteintes ainsi que leurs proches. Chercheurs, bénévoles, employés, donateurs et familles, tous liés par le même espoir : un avenir où l’on ne meurt plus du cancer du sein.

-30-

SOURCE : Fondation cancer du sein du Québec

INFORMATIONS : Site de la Fondation cancer du sein du Québec
Facebook | LinkedIn | Twitter | Instagram

RENSEIGNEMENTS:
Laurence Boucicault
Conseillère communication stratégique, Agence Canidé
514.962.8298
laurenceb@canide.co

Faire un don Faire un don