fbpx

La biopsie : pour un diagnostic final

Partagez sur

La mammographie et l’échographie sont des examens qui permettent d’obtenir des images de l’intérieur des seins pour vérifier la présence d’anomalies. L’imagerie nous donne des indices sur l’état de santé des seins, mais elle ne donne pas de certitude sur la nature de l’anomalie détectée! À cette étape-ci, si un doute persiste, votre médecin demandera alors une biopsie.

Plus en détails, la biopsie mammaire consiste en un prélèvement de cellules ou de tissus dans le(s) sein(s), qui seront ensuite analysés en laboratoire. C’est le seul examen qui peut confirmer s’il y a présence de cellules cancéreuses ou non.

Pourquoi passe-t-on une biopsie ?

Votre médecin recommandera une biopsie si les images de la mammographie et/ou de l’échographie mammaire révèlent des anomalies suspectes ou évocatrices d’un cancer. Mais attention, biopsie ne veut pas dire que vous avez un cancer! Elle sert justement à définir s’il y a présence de cellules cancéreuses, et la seule façon de le savoir est d’analyser un échantillon de la tumeur. Rappelons-nous qu’une tumeur peut être maligne, mais qu’elle peut aussi être bénigne!

Une tumeur bénigne est une tumeur non cancéreuse qui ne se propage pas à d’autres parties du corps. On peut la retirer par chirurgie et il n’y a habituellement pas de récidive. Le type de masse bénigne le plus courant est le fibroadénome.

La tumeur maligne est cancéreuse et peut se propager sous forme de métastases ailleurs dans le corps. Une grande proportion des cancers du sein sont des adénocarcinome (carcinome canalaire, carcinome lobulaire…).

Les types de biopsie

Il existe plusieurs types de biopsie pour analyser une lésion dans le sein. Votre médecin choisira la méthode la mieux adaptée selon l’emplacement de la masse dans le sein et si elle est palpable ou pas.

La biopsie à l’aiguille fine (BAF) permet de prélever une petite quantité de tissu ou de liquide. Elle est utilisée pour préciser si la lésion observée est un kyste ou non.

La biopsie au trocart sans aspiration Permet de prélever des tissus à l’aide d’un trocart (aiguille creuse). Habituellement, trois à quatre passages sont pratiqués sous guidage échographique.

La biopsie avec aspiration Permet l’utilisation d’une plus grosse aiguille et le prélèvement s’effectue avec l’aide de succion. Cette approche permet de prélever davantage de tissu et peut aussi s’effectuer sous guidage échographique ou par stéréotaxie.

Comment se prépare-t-on à une biopsie ?

Il n’y a pas de préparation particulière pour une biopsie, sinon de porter un haut qui donne un accès facile au buste et éviter les bijoux encombrants. Il est aussi préférable d’informer d’avance votre médecin de tout traitement ou prise de médicament impliquant des anticoagulants.

Comment se déroule une biopsie ?

Il existe différents types de biopsies, mais de façon générale, l’intervention prend environ 30 minutes. Votre radiologue peut utiliser des aiguilles de petit calibre (3 à 5mm de diamètre) pour une microbiopsie, ou de plus gros calibre (5 à 10mm de diamètre) pour une macrobiopsie. Dans certains cas, un mammographe peut guider l’intervention (lors d’une biopsie stéréotaxique) ou on peut avoir recours à l’ échographie (lors de la biopsie échoguidée).

  • Selon la technique de guidage utilisée, la région à analyser sera identifiée puis la peau sera désinfectée pour procéder à une anesthésie locale.
  •  Une petite incision de 4 à 5 millimètres sera pratiquée dans la peau.
  • Votre médecin guidera ensuite son aiguille vers la tumeur. Une fois l’aiguille positionnée, les échantillons requis seront prélevés. À cette étape, certains appareils font un bruit de claquement sec. Cette intervention n’est pas douloureuse puisque la procédure se déroule sous anesthésie locale, mais le bruit peut parfois surprendre.
  • Un pansement sera installé par la technologue après l’examen.
  • Dans certains cas, l’équipe médicale pourrait mettre en place ce qu’on appelle un Harpon afin de retrouver l’endroit exact de l’anomalie. Il s’agit d’un fil métallique recourbé qui sort légèrement de la peau, identifiant l’endroit où s’est fait le prélèvement.
  • Une fois la biopsie terminée, les prélèvements seront ensuite envoyés en laboratoire pour être analysés.

Après la biopsie, la technologue vous donnera des consignes à suivre pour les prochains jours. Vous pourrez reprendre vos activités de tous les jours, mais évitez les exercices exigeants pour les bras et les douches pour 48 heures.

Une biopsie engendre plus d’inconforts et d’effets secondaires que d’autres examens diagnostiques. Dans les quelques jours suivant l’examen, Il est possible que vous remarquiez une ecchymose (communément appelé « un bleu ») ou de l’œdème (petite bosse) sur la région examinée, accompagnée d’une sensibilité ou d’une douleur légère.  Il n’y a pas lieu de s’inquiéter dans ces cas-ci. Ces inconforts peuvent durer jusqu’à deux semaines, ce sont des effets secondaires normaux.

Toutefois, si vous avez une fièvre inexpliquée, remarquez un saignement important ou une douleur aigue au site de biopsie, vous devez vous présenter à l’urgence.

Comment se passe l’annonce des résultats?

Les résultats sont disponibles environ 3 à 4 semaines après l’examen. Votre médecin demandera à vous rencontrer pour vous les présenter et c’est à ce moment que vous saurez si la lésion examinée est bénigne, ou encore maligne.

Un conseil : évitez d’aller à cette rencontre seule! Même si le diagnostic s’avérait ne pas être un cancer du sein, vous pourriez vivre beaucoup d’émotions après tout le processus que vous venez de traverser et le stress qui retombe d’un coup.

À l’inverse, si le diagnostic s’avérait être un cancer du sein, beaucoup d’informations pourraient vous être données : stade, grade, récepteur moléculaire, etc. Votre médecin pourrait recommander des examens supplémentaires pour mieux connaître le type de cancer auquel vous ferez face et quel traitement sera le plus approprié pour vous. C’est pourquoi il vaut mieux être avec une personne de confiance qui pourra prendre des notes pour vous et vous soutenir durant cette épreuve.

Vous avez découvert avec nous une partie du processus de diagnostic du cancer du sein, passant du premier symptôme inquiétant, par la mammographie, l’échographie et finalement la biopsie. Dans tout ce parcours, il est important de se rappeler que 90% des symptômes mammaires s’avèrent être bénins et seulement 10% sont cancéreux. Néanmoins, un cancer détecté tôt a plus de chances d’être traité facilement et à l’aide de traitements moins agressifs. Dans le doute, mieux vaut prévenir que guérir! 

Si vous avez des questions ou des doutes concernant le cancer du sein, nous sommes là pour vous avant, pendant et après le diagnostic. Appelez notre ligne confidentielle : 1-855-561-ROSE.


Nous tenons à remercier OTIMROEPMQ pour sa participation à l’écriture de cet article.

Bibliographie

« Biopsie du sein micro-biopsie ou macro-biopsie guidée par échographie | CHU de Québec-Université Laval ». Consulté mai 2023 https://www.chudequebec.ca/patient/maladies,-soins-et-services/traitements-et-examens/examens/biopsie-a-l-aiguille-du-sein.aspx.

Ruban rose. « Diagnostic cancer du sein ». Consulté le 14 octobre 2021. https://rubanrose.org/minformer/depistage-et-diagnostic/diagnostic/

https://www.chumontreal.qc.ca/sites/default/files/2019-10/662-1-retour-a-la-maison-apres-une-biopsie-du-sein.pdf